Se reconvertir pour devenir agriculteur : le bonheur est-il dans le pré ?

Reconversion professionnelle vers l’agriculture : conditions et évolutions

Vous aimeriez être plus proche de la nature. L’idée d’élever des animaux ou de voir grandir les semences que vous avez vous-même répandues vous fait envie. Mais, pour vous, le bonheur est-il dans le pré ? Pour vous éclairer sur ce point, nous vous proposons de faire le point sur la reconversion vers un métier agricole aujourd’hui.

ACTUALITÉ RECONVERSION

BC 3 OA Caen

Quelles sont les conditions pour devenir agriculteur ?

Devenir agriculteur va de pair avec un amour de la nature. C’est un métier de passion avant tout. La raison majeure qui pousse à une telle reconversion est le plaisir de travailler dehors et au rythme des saisons. Cela implique aussi de devoir faire face aux aléas climatiques, donc être capable d’adaptation.

Une grande rigueur est nécessaire pour certaines tâches. Cela comprend l’étiquetage des produits, la gestion comptable et la santé animale notamment.

Les amplitudes horaires d’un agriculteur peuvent être très larges (tôt le matin et tard le soir), week-end et jours fériés compris. Une bonne résistante physique est donc indispensable.

Ce métier n’est pas uniquement physique et manuel. De solides connaissances sont aussi indispensables. La formation continue vous permettra d’acquérir les bases tout en poursuivant votre métier actuel. Il existe à la fois des formations qualifiantes et des formations diplômantes. Les diplômes obtenus sont alors identiques à ceux de la formation initiale. C’est le cas pour le Bac Pro ou le Brevet professionnel de responsable d’exploitation agricole (BPREA) par exemple.

Si vous avez déjà une expérience d’au moins trois mois dans le secteur, vous pouvez également obtenir un diplôme en passant par une VAE (validation des acquis de l’expérience).

L’agriculture biologique est une spécialisation prometteuse, même pour un débutant.

Quelles sont les évolutions et tendances du secteur ?

Le métier d’agriculteur a connu d’importantes évolutions ces dernières décennies. Ainsi le développement de nouvelles technologies a permis de simplifier certaines interventions humaines. En même temps, des connaissances précises en machinerie sont nécessaires.

L’agriculteur est également de plus en plus en contact avec ses clients. La vente directe prend de l’ampleur. Les consommateurs sont en effet de plus en plus sensibles à l’origine des produits. L’exploitant agricole est aussi de plus en plus en relation avec d’autres professionnels de ce domaine d’activité, le rendant moins isolé. Les Coopératives d’utilisation de matériel agricole (CUMA) constituent ainsi des lieux d’échanges et d’entraide entre les agriculteurs.

Les enjeux environnementaux entraînent le développement de l’agroécologie. Les méthodes agricoles employées sont plus respectueuses de la nature. Cela favorise la biodiversité et préserve la santé à la fois des agriculteurs et des consommateurs.

L’agrotourisme, une nouvelle forme de tourisme, apporte également parfois un complément de revenu intéressant aux agriculteurs. Ainsi de plus en plus d’exploitants agricoles proposent des chambres d’hôtes, ou créent un parcours découverte, une ferme pédagogique…

Quelles sont les solutions de financement pour s’installer ?

L’Acre aide à vous installer sereinement dans votre activité. Cette aide aux créateurs et repreneurs d’entreprise offre en effet une exonération de certaines cotisations sociales sur douze mois à tous les entrepreneurs qui créent ou reprennent une activité professionnelle. Cela comprend les exploitants agricoles.

De plus, les personnes indemnisées par Pôle emploi qui obtiennent l’Acre peuvent avoir droit au maintien provisoire du revenu perçu avant la création ou la reprise d’entreprise.

Avant de vous lancer dans cette reconversion professionnelle, commencez par réaliser un bilan de compétences. Cela vous permettra de construire un projet professionnel solide. Et vous pourrez ainsi définir le métier agricole le plus en adéquation avec votre personnalité.

Par ORIENTACTION

logo-orientaction-site-nominatif

Envie d’en savoir plus sur nos méthodes d’accompagnement en évolution professionnelle ? Contactez nos conseillers au 02.31.72.51.05 ou via notre formulaire de contact